Eugies

Blason d'Eugies

Village hainuyer situé à 8 km au sud ouest de Mons, latitude 50°23', longitude 3°53', altitude 129,70m (au seuil de l'église), superficie 821 ha.

Parmi les graphies anciennes, on relève Iwegnies, Eugiis, Iwigniis, Eugiae, Ugies, Uigies, Wisies, ... .

Eugies, Quaregnon, Jemappes et Frameries jouissaient en indivis des Communs pâturages, site du futur village de Pâturages. En 1729, la superficie s'accroit suite à un partage des terrains communs entre Frameries et Eugies.

Le territoire d'Eugies comportait plusieurs seigneuries. La principale est restée dans la famille Gavre pendant plus de 2 siècles. On y trouvait aussi celles de Colfontaine, de la Bassée, de Courtejoye, de Champret, du chapitre de Sainte Waudru, du bois d'Elval et de la Tourelle.

La présence d'une paroisse est attestée depuis le XIIème s. Le chapitre de Sainte Waudru percevant des dîmes.

Ce village est essentiellement à vocation agricole.
Dans la seconde moitié du XVIIème, commença l'implantation de plus en plus importante des houilleurs dans les hameaux de l'Aisette (au Nord) et du Culot (à l'Ouest).
Le sous-sol offrant peu de ressources pour l'exploitation charbonnière, d'autres industries ont vu le jour : fabriques d'outils, de claies de mines, ou panneaux de protection en osier; corderie, fonderie de suif pour la production de cierges et de bougies, fours à chaux, à briques, pannerie, carrière de grès, ateliers de chaussures.
Eugies compta également plusieurs brasseries et moulins.

Exilé par Louis XIV, Fénélon y a résidé. François Joseph Deverchin, né è Eugies en 1746 devint général des armées de la République.

Depuis 1977, Eugies fait partie de l'entité de Frameries.

Population
1801 1846 1910 1961 1976
1001 1701 2746 2636 2623

© Daniel Duprez (2008-2017)     Màj : 03/11/2017