Hornu

Blason d'Hornu

Village hainuyer situé à 10 km à l'ouest de Mons, le long de la route de Mons à Valenciennes, latitude 50°26', longitude 3°50', altitude 75m (pied de l'église), superficie de 688 ha.

Jadis, le territoire d'Hornu comprenait le lieu appelé Ursidongus où furent construits le monastère et la ville de Saint-Ghislain. Dagobert Ier céda le village au saint fondateur du monastère qui en demeura seigneur et collateur (1110) jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. La paroisse d'Hornu fut, au XIème s., le siège d'un doyenné transféré au siècle suivant à Bavay. Il y eut au milieu du XIVème s. une cour de justice des comtes de Hainaut, la Cour des Chênes. Les scissions paroissiale et communale d'Hornu et de Saint-Ghislain eurent lieu fin XVIème.

De petites exploitations charbonnières virent le jour dès le XIIIème s. L'activité charbonnière y fut importante, le village compta plusieurs fosses. Henri de Gorge (1774-1832) acquit le charbonnage du Grand-Hornu vers 1810. Il fit construire un complexe immobilier important tant sur le plan social que technique. Une cité ouvrière moderne pour l'époque comprenait plus de 400 maisons, une école, un dispensaire, une salle de fête, des espaces verts. Quant aux installations industrielles, elles comprenaient un atelier de construction de machines, des ateliers, une fonderie de fer et de cuivre, des écuries.
Un chemin de fer reliait le charbonnage à la Haine et au canal de Mons à Condé afin de transporter le charbon. Les dernières exploitations fermèrent un peu avant 1960.

Les bombardements de Saint-Ghislain causèrent de nombreux dégâts tant humains qu'immobiliers.

Depuis 1977, Hornu fait partie de l'entité de Boussu.

Population
1801 1846 1910 1961 1976
519 4662 11297 10845 10476

© Daniel Duprez (2008-2017)     Màj : 01/05/2017